jeudi 13 juillet 2017


J'étais assis à côté de Laure Adler l'autre soir : - Ne vous dérangez pas (elle m'a dit).
Très longue, très belle, très blonde, très maigre, très voix.

Chère Elly (on ne se préoccupe pas assez de son abonnées) en lisant le rapport de Paumée je me suis dit que vous pouvez en faire quelque chose.

dimanche 9 juillet 2017


Avignon, oui. Mais pour après se vautrer dans la merde.












































Antigone m'a réconcilié avec l'humain pendant disons un gif de 2 heures. Oui. Mais pour après se vautrer dans la m....
Notre envoyée spéciale sur place ici.




jeudi 22 juin 2017

Post-Exotique moins 21, moins 22 et Post-Exotique 15


L'auteur principal aperçoit dans son carnet jaune ces quelques phrases adressées à Michel Dancoisne-Martineau, consul honoraire de France à Sainte-Hélène : Le 23 Octobre 1876 le Wandering-Chief fait escale à Sainte-Hélène, reprend le large le jour même et arrive à Queenstown (Irlande) le 6 décembre. La présence d'Arthur Rimbaud à bord est assez largement discutée. Dans le monde réel Arthur Rimbaud n'a pas plongé dans l'océan. Il n'a pas signé le livre d'or de Longwood. Dans l'autre monde (peut être le seul qui compte) poursuivons la conversation avec Gilbert Martineau. Pour nous cette biographie d'Arthur Rimbaud en préparation et non écrite par votre père existe. Vos fleurs de Longwood en disent beaucoup à ce sujet. Laissez-les vivre leur vie étrange, laissez-les nous parler. L'auteur principal ne reconnaît pas son écriture.

Dans le carnet principal de l'auteur principal il y a ces quelques mots qui ne sont pas de l'auteur principal :
Monsieur le consul de France à Sainte-Hélène, dans " La chambre noire de Longwood " vous vous excusez d'interrompre une extravagante conversation entre Gilbert Martineau et Jean-Paul Kaufmann. Cette conversation porte sur la présence du poète Arthur Rimbaud à Longwood House . Je vous serez infiniment reconnaissant de faire partager à tous les lecteurs de Rimbaud et aux visiteurs de l'Empereur tout ce que vous savez sur le sujet.
Très Cordialement ,
(signature illisible )


— Comment l'éditeur principal tombe sur un texte inachevé de l'auteur principal intitulé sobrement : Le poète Arthur Rimbaud et le fantôme de l'empereur Napoléon s'entretenant sur le plateau venteux de Longwood de la fin de l'histoire — Comment ce texte, dont la principale qualité est d'être inachevé, se retrouve, dans des circonstances simples et banales, entre les mains du lecteur principal — Pourquoi sa disparition définitive, quelque part dans un pays exotique de l'hémisphère nord, n'intéresse personne — Pourquoi est-ce si peu important pour la suite de l'histoire que le consul honoraire de France à Sainte-Hélène tienne encore 3 ans sur son île et égale ainsi le record de Robinson Crusoé.

























Prochainement : Emmanuel Macron ivre (un piéton, rien de plus...)